Nos conseils sur le CBD pour les patients souffrant de douleur

Le composé naturel CBD, obtenu par extraction de la plante Cannabis sativa, présente une série d’avantages pour les personnes souffrant de douleurs chroniques. Contrairement à son frère cannabinoïde, le THC, le cannabidiol ne produit pas d’effets psychotropes, mais de nombreux utilisateurs trouvent qu’il soulage efficacement leurs douleurs chroniques.

Selon de nombreuses études scientifiques, plus de 60 % des patients qui consomment du CBD le font pour traiter des affections telles que la douleur chronique, l’arthrite, les douleurs articulaires et l’anxiété.

De plus, le CBD n’a pratiquement aucun effet secondaire et le risque de dépendance est quasi inexistant.

Le système endocannabinoïde naturel soutient les effets du CBD

Le système endocannabinoïde est un ensemble crucial et complexe de composants qui contribue au maintien de nombreuses activités et processus cellulaires. Le système endocannabinoïde est constitué de deux types de récepteurs cannabinoïdes, CB1 et CB2. Ces récepteurs jouent un rôle actif dans le contrôle d’éléments tels que la perception de la douleur, les émotions, les humeurs, le contrôle moteur et les réponses immunitaires. Les deux types de récepteurs fonctionnent avec les cannabinoïdes endogènes que notre organisme produit afin de contribuer au maintien de l’homéostasie.

Les enzymes sont essentielles pour décomposer et utiliser les cannabinoïdes provenant de sources externes, comme le CBD. Elles aident également nos cellules à identifier et à interagir avec les cannabinoïdes produits par notre corps et ceux trouvés à l’extérieur. En d’autres termes, notre système endocannabinoïde est configuré de manière à ce que le CBD puisse répondre aux besoins de notre corps. Grâce à ces connaissances, nous pouvons être mieux informés sur le type de produit qui répond le mieux à nos objectifs de santé individuels.

Le rôle de la chimie du corps dans le processus de production

Le système endocannabinoïde est responsable des effets du CBD sur votre organisme. La biodisponibilité mesure la quantité de substance qui pénètre dans votre circulation sanguine et, par conséquent, produit un effet. Imaginez que vous deviez prendre des médicaments avec de l’eau ou de la nourriture, ou à jeun : voilà qui est logique, en raison de la facilité d’absorption de la substance. La quantité de CBD contenue dans un produit et effectivement absorbée dépend de plusieurs facteurs :

Les habitudes

Le mode de vie peut également influencer les effets du CBD. La réponse de votre corps au CBD peut être influencée par votre alimentation récente, votre sommeil et votre niveau de stress. Comprendre les effets de vos activités quotidiennes peut vous aider à mieux prévoir comment le CBD vous affectera.

Le poids et les antécédents de consommation de marijuana

La quantité de CBD à prendre peut dépendre de votre poids, mais notez que même des individus de même poids et de même sexe peuvent avoir des réponses différentes aux dosages en raison de différences individuelles, notamment la composition corporelle, le métabolisme et l’expérience antérieure avec les produits de la marijuana. Une ligne directrice générale consiste à commencer par une faible quantité, puis à augmenter le dosage toutes les quelques semaines.

De plus, le produit que vous utilisez affectera le temps nécessaire pour ressentir ses effets. Les produits comestibles, par exemple, mettent plus de temps à être assimilés par votre corps et peuvent ne pas produire de résultats avant plusieurs heures. Pour une première fois, la personne qui utilise des comestibles ne devrait consommer qu’une seule dose, et si aucun effet n’est ressenti au bout de 3 ou 4 heures, elle peut alors décider d’en prendre davantage.

La forme du produit

La forme du CBD a un impact sur la quantité de substance réellement absorbée. Ainsi, les gélules au CBD peuvent être consommées avec de la nourriture pour une meilleure absorption, surtout si le repas contient des graisses. L’achat de fleur de CBD est pour sa part recommandé si vous souhaitez arrêter de consommer du THC.

Découvrez les produits isolés, à large spectre et à spectre complet du CBD

Les scientifiques continuent d’étudier les différentes façons dont le CBD contribue au soulagement des symptômes associés à la douleur et à différentes maladies. Ils étudient également l’efficacité du CBD en l’isolant des autres composés de la plante, plutôt qu’en utilisant la plante entière. En réalité, certains produits sont décrits par des termes tels que « isolat de CBD », « CBD à spectre complet » ou « CBD à large spectre ».

Un isolat de CBD est un produit qui contient uniquement le composé CBD, extrait de plantes de marijuana, qu’elles soient ou non de chanvre. Les isolats de CBD peuvent être achetés dans les dispensaires des zones de légalisation de la marijuana médicinale. Selon la loi, le CBD ne peut être légal sans être extrait du chanvre. Certains isolats de CBD, notamment ceux contenus dans le Syndros et le Marinol, sont produits de manière synthétique. Ces deux médicaments ont été approuvés par les autorités sanitaires pour soulager les nausées liées aux traitements de chimiothérapie et augmenter l’appétit des patients atteints du HIV.

Les produits à spectre complet comprennent tous les cannabinoïdes présents dans la plante de marijuana, et notamment le CBDa, le CBG, le CBN et le THC. Ces produits contiennent également des terpènes ainsi que d’autres composés comme les protéines, les flavonoïdes, les phénols, etc. Bien que les produits à spectre complet puissent techniquement contenir 0,3 % et moins de THC à partir d’espèces de chanvre, les produits CBD à spectre complet ont généralement des profils de cannabinoïdes plus larges en cas d’utilisation de marijuana autre que le chanvre. Les produits à large spectre contiennent le profil complet de la plante de marijuana, moins le THC.

Les produits à base de CBD : comment les utiliser correctement ?

Avant d’acheter un produit au CBD, vous devez prendre certaines mesures pour vous assurer que vous obtenez un bon produit provenant d’une source fiable. Vérifiez d’abord la provenance du CBD et la procédure de test. Si possible, achetez toujours auprès d’une marque respectueuse de l’environnement et d’une source éthique. En outre, veillez à n’acheter que des produits dont la pureté a été certifiée par une source tierce. Ainsi, assurez-vous que les résultats de ces tests sont facilement accessibles et connus de vous.

Pour garantir la légitimité de votre achat, achetez des produits au CBD auprès de marques basées dans des régions où le cannabis est légalisé depuis plus longtemps. Ces gouvernements ont des directives plus strictes sur ce qui peut être vendu dans le commerce. En outre, il est toujours préférable d’acheter de l’huile de CBD directement auprès du fabricant ou d’un détaillant autorisé. De cette façon, vous avez moins de chances de rencontrer des huiles synthétiques de qualité inférieure ou d’autres polluants qui pourraient être présents lorsque vous achetez auprès d’un intermédiaire non vérifié.

Bien que les conseils suivants puissent contribuer à garantir que votre produit au CBD est réel, ils ne constituent pas une preuve infaillible. Pour être certain d’obtenir le meilleur rapport qualité-prix, demandez au producteur de l’huile de CBD de fournir des tests effectués par des organismes tiers. Pour simplifier ce processus, certaines entreprises imprimeront un code QR sur leur emballage directement lié aux résultats des tests effectués par une société tierce. Si cette option n’est pas disponible, ou si vous souhaitez vérifier vous-même les informations de manière plus approfondie, apportez votre échantillon d’huile de CBD à un laboratoire local.

Avant d’acheter des produits au CBD, pensez à vous rendre dans un dispensaire de cannabis médical. Lors de votre visite, vous pourrez bénéficier des conseils personnalisés d’un professionnel expérimenté qui pourra répondre à toutes vos questions. Afin de mieux profiter de votre consultation, veillez à dresser une liste détaillée des symptômes de votre douleur et, dans la mesure possible, à identifier la ou les sources de votre douleur.

Par ailleurs, une bonne compréhension de la quantité de THC nécessaire à la fabrication du produit est un élément crucial. Ce ratio a un impact significatif sur le niveau d’efficacité que le produit donnera ainsi que sur sa fonction. La recherche du type et de la souche de CBD qui conviennent le mieux peut nécessiter quelques essais et erreurs, ce qui explique la recommandation d’entrer dans un dispensaire avec ces connaissances préalables. En respectant ces étapes, les produits au CBD de qualité achetés dans un dispensaire médical peuvent apporter un soulagement.

L’effet Entourage : la collaboration de tous les cannabinoïdes

Les défenseurs des produits de chanvre à spectre complet parlent souvent de l’effet d’entourage. Il s’agit de l’association de différents composés de la plante pour produire un résultat plus puissant. De la même manière que vous ne pouvez pas obtenir les mêmes avantages pour la santé en prenant des suppléments vitaminés plutôt qu’en consommant des aliments entiers, l’utilisation d’isolats de CBD peut ne pas offrir tous les avantages de l’utilisation d’extraits qui contiennent la plante entière.

Bien que le principe puisse sembler simple, la réalité est plus compliquée. Le CBD est capable de réduire les effets psychoactifs du THC. En d’autres termes, si un extrait à spectre complet contient des niveaux plus élevés de THC par rapport au CBD, les effets de l’intoxication seront probablement moindres. Gardez à l’esprit que la cannabis affecte chaque personne différemment et que plusieurs tentatives sont parfois nécessaires pour trouver ce qui fonctionne spécifiquement pour vous.

En général, le CBD est bien toléré, mais le THC peut contribuer à atténuer certains de ses effets secondaires potentiels. De plus, le THC peut contribuer aux propriétés antidouleur du CBD en interagissant avec le système endocannabinoïde.

Les bienfaits potentiels de la consommation de CBD

Le CBD est soluble à la fois dans l’eau et dans l’huile, ce qui facilite son transport à travers la barrière hémato-encéphalique. Le CBD agit ainsi sur votre système nerveux central, et ses effets favorables sur le soulagement de la douleur sont nombreux :

L’augmentation de la réponse immunitaire

Selon une étude récente, le CBD réduit l’inflammation en diminuant les cytokines pro-inflammatoires et en empêchant la prolifération des lymphocytes T. Cela fait du CBD un remède naturel efficace pour les troubles auto-immuns et inflammatoires.

La réduction des signaux de la douleur

Le CBD a la capacité de réduire la douleur en augmentant les niveaux d’adénosine dans le cerveau. L’adénosine est un neurotransmetteur qui aide à réguler les signaux de douleur. Le CBD peut également se lier au TPRV1, essentiellement responsable de la transmission des signaux de douleur au cerveau, et empêcher ces signaux d’être traités.

L’amélioration du sommeil et de l’humeur

La douleur chronique peut prendre le dessus sur votre vie, vous empêchant d’assumer vos responsabilités professionnelles et familiales. Le CBD peut atténuer certains de vos symptômes de douleur chronique si vous êtes également aux prises avec l’anxiété, la dépression, l’insomnie ou la fatigue. Le CBD peut également vous permettre de vous détendre et de mieux dormir. Le CBD à spectre complet est généralement lié à un meilleur sommeil dans les études. Selon les études, l’effet d’entourage du THC favorise le sommeil, car le THC est connu pour être un relaxant.

La réduction de l’inflammation

Le CBD agit en fait comme un antioxydant pour réduire l’inflammation systémique et le stress oxydatif. Le CBD peut également réduire l’inflammation en empêchant la réduction des micro-éléments, notamment le sélénium et le zinc, qui sont essentiels à une réponse immunitaire équilibrée. De plus, le CBD peut atténuer la douleur neuropathique par la lutte contre l’hyperalgésie.

Selon de nombreuses recherches scientifiques, le CBD est capable de soulager les symptômes des maladies ci-dessous :

Le diabète

Le CBD a le potentiel d’améliorer le diabète de type 2 en augmentant la sensibilité à l’insuline et en diminuant le risque de développer des douleurs neuropathiques liées au diabète.

L’arthrose

L’arthrose est une affection articulaire extrêmement douloureuse qui a été étudiée en détail ces dernières années. Selon certaines études préliminaires, le CBD peut ralentir la progression de l’arthrose par le blocage du récepteur GPR55, qui facilite la réabsorption osseuse, ou par son affaiblissement.

La maladie d’Alzheimer et le cancer

Le CBD aurait le potentiel de combattre le cancer en affaiblissant les récepteurs GPR55 et en activant le récepteur PPAR-gamma. En outre, le CBD pourrait aider les patients atteints de la maladie d’Alzheimer car il interrompt le développement de la plaque amyloïde-bêta.

La polyarthrite rhumatoïde et le lupus

Le CBD s’est révélé prometteur dans le traitement des maladies auto-immunes et inflammatoires comme le lupus, la polyarthrite rhumatoïde et la fibromyalgie.

L’anxiété

L’utilisation du CBD a le potentiel de réduire les niveaux d’anxiété pour ceux qui luttent contre la douleur chronique ou qui la ressentent indépendamment de tout autre problème de santé.

La sclérose en plaques

Les données sur l’efficacité du CBD dans le traitement des symptômes de la sclérose en plaques sont mitigées, mais certaines études suggèrent qu’il pourrait aider à soulager la douleur et la spasticité.

Bien que le CBD présente de nombreux avantages potentiels, son utilisation n’est pas un médicament miracle. Le CBD doit être utilisé en parallèle avec les autres traitements de la douleur, et non en remplacement de ces traitements. Le CBD n’est qu’un outil dans une boîte plus large d’options pour gérer votre douleur, et le considérer comme tel vous donnera la meilleure chance de trouver un soulagement.

Quelles sont les autres conséquences de la consommation de CBD ?

De nombreuses personnes peuvent attester des bienfaits du CBD et de son profil de risque généralement faible. Le CBD n’a pas de propriétés psychoactives, mais il est reconnu pour être apaisant en cas de prise correcte. La somnolence, la fatigue ou la nausée sont les seuls effets secondaires probables du CBD, et il est beaucoup moins susceptible que les autres produits d’avoir un impact négatif sur les capacités cognitives et l’humeur. Toutefois, la prudence est de rigueur en présence d’autres médicaments ou substances.

En cas de prise d’anticoagulants comme l’ibuprofène, le CBD peut renforcer les effets de ces médicaments. Évitez de prendre du CBD et de l’alcool en même temps, puisque les deux substances peuvent amplifier les effets dépressifs de l’une et de l’autre. Bien que l’utilisation du CBD ne soit pas une méthode scientifique exacte, elle a permis de soulager de nombreuses personnes. Bien que son utilisation à petites doses soit sans danger, consultez un professionnel de la santé si vous avez des inquiétudes. En fonction de votre situation, la quantité qui vous convient le mieux peut prendre un certain temps et nécessiter des essais.

Comment sélectionner un produit à base de CBD adapté aux besoins ?

Le choix du bon produit à base de CBD est essentiel pour maximiser ses effets positifs dans votre situation particulière. Avant de choisir un produit, vous devez tenir compte du type et du niveau de douleur ou de symptômes que vous cherchez à gérer. Par exemple, si vous essayez de trouver une solution à une douleur ou une inflammation chronique, une teinture ou une huile de CBD aux effets durables sera plus avantageuse.

D’autre part, si vous avez besoin d’une réponse immédiate pour soulager l’anxiété ou le stress à court terme, alors un dispositif d’inhalation à action rapide pourrait être mieux adapté. En outre, la routine quotidienne de chacun n’est pas la même, ce qui explique le besoin crucial de trouver un produit au CBD qui s’adapte à votre style de vie. Il existe de nombreuses façons d’utiliser et d’appliquer les produits à base de CBD, il importe donc de faire des recherches préalables pour voir quelles options vous conviennent le mieux.

Le vapotage

De plus en plus de personnes choisissent de vapoter l’huile de CBD, par exemple avec une cigarette électronique, qui est une méthode pratique pour consommer du cannabidiol et obtenir un soulagement rapide. Comme pour fumer un joint, vous utilisez un appareil pour chauffer la cartouche contenant l’huile de CBD. Bien que certains puissent penser que le vapotage est moins dangereux que la cigarette traditionnelle, les deux présentent des dangers pour la santé des poumons.

L’isolat de CBD et les huiles à large spectre peuvent être vapotés comme une bonne alternative à la cigarette, et ne vous feront pas planer. La connaissance des choix qui s’offrent à vous en matière de vaporisation de CBD est essentielle pour vous permettre de trouver le bon type d’expérience tout en protégeant votre santé à long terme.

Les produits oraux

Le CBD est plus utile pour les personnes souffrant d’affections qui provoquent une inflammation dans tout le corps, d’affections auto-immunes et de douleurs corporelles liées aux affections neurologiques du type fibromyalgie et aux douleurs liées au cancer. Le CBD est dissous dans les graisses, et les produits contenant des huiles saines ont donc tout intérêt à être utilisés pour que le taux d’absorption soit plus élevé.

Les produits oraux à base de CBD varient, notamment les huiles, les isolats, les capsules et les gélules. Les huiles sont généralement une extraction de CBD liée à une huile végétale ou à un autre solvant. Elles peuvent être ingérées directement sous la langue pour une absorption plus rapide ou ajoutées à des aliments tels que des sauces et des vinaigrettes.

Les teintures et les sprays oraux offrent un niveau de contrôle sur les dosages que les autres méthodes n’offrent pas. Les gélules sont effectivement une forme de pilule de CBD, préférablement prise avec une collation riche en graisses pour favoriser la biodisponibilité dans le corps. Les comestibles ne sont pas seulement des aliments infusés au CBD comme les gâteaux et les biscuits, mais aussi des boissons. Les résultats sont peut-être plus longs à se manifester qu’avec d’autres méthodes, mais ils s’avèrent plus susceptibles de fournir des avantages immunosuppresseurs fiables.

Les topiques

Les produits topiques, qui se présentent sous différentes formes (lotions, pommades, onguents et crèmes), sont appliqués sur la peau. Ils n’ont pas d’effets psychotropes sur les patients, ce qui en fait un choix populaire pour traiter les douleurs aiguës localisées. Par exemple, les topiques sont souvent utilisés pour traiter les douleurs nerveuses ou l’arthrite en raison de cette absence d’effets secondaires.

Récemment, des études ont montré que l’utilisation de topiques pour soulager la douleur peut être bénéfique, notamment dans le traitement de l’arthrite. Non seulement ces produits offrent un soulagement rapide des symptômes, mais ils pourraient également contribuer à prévenir d’autres dommages aux muscles, aux articulations et aux tissus conjonctifs. En général, les produits topiques constituent un moyen efficace de soulager les problèmes localisés sans les effets secondaires systémiques potentiellement graves associés à de nombreux médicaments oraux.

Qu’est-ce que le CBD, dans le détail ?

Le CBD provient généralement d’un type de plante, le Cannabis sativa, mais il ne procure pas aux utilisateurs le même « high » que le cannabis avec du THC en grande quantité. Un grand nombre de produits à base de CBD proviennent en fait de plantes de chanvre. En effet, ces plantes ressemblent beaucoup aux plantes de marijuana sativa, sauf qu’elles ont de très faibles niveaux de cannabinoïdes THC – 0,3 % ou moins. Les produits au CBD sont légaux au niveau des autorités nationales, sous certaines conditions et complications. Ces produits sont issus de la plante de cannabis, mais ne contiennent que de faibles pourcentages de THC.

Le CBD est connu pour être anti-inflammatoire, ce qui peut aider à réduire les douleurs articulaires causées par l’arthrite. Cette substance est également antioxydante, ce qui signifie qu’elle pourrait potentiellement réduire l’inflammation systématique qui lutte contre le stress oxydatif. Selon de nombreuses études, le CBD a également des propriétés antiémétiques, il peut donc diminuer les nausées et les vomissements qui résultent des traitements contre le cancer. De plus, le CBD possède des qualités neuroprotectrices qui pourraient contribuer à ralentir l’évolution de troubles neurologiques.

La différence entre le CBD, la marijuana et le chanvre

La plupart des personnes ne connaissent pas les différences entre le CBD, la marijuana et le chanvre, ce qui peut entraîner une certaine confusion quant à leurs caractéristiques et leurs utilisations. Le CBD est un cannabinoïde non psychoactif qui présente de nombreux avantages pour le traitement de différentes maladies et est dérivé de deux variétés de plantes de cannabis : sativa et indica. La plupart du temps, ce composé est extrait du chanvre, qui est une sous-espèce de la plante de cannabis possédant certaines qualités qui la rendent unique par rapport aux autres plantes de son genre.

Bien que le chanvre et la marijuana soient tous deux des plantes de la famille du cannabis, ils diffèrent grandement par leur teneur en THC. La marijuana contient de fortes concentrations de THC qui peuvent faire planer les consommateurs, alors que le chanvre ne contient que des traces de THC (0,3 % ou moins). En outre, le chanvre a des composés chimiques restreints par rapport à la marijuana, ce qui en fait un candidat idéal pour la fabrication de tissus et de textiles. Enfin, le chanvre peut être acheté légalement dans de nombreux endroits, notamment en ligne et dans les magasins d’aliments naturels.

Conclusion

Le CBD peut être obtenu à partir de la marijuana, mais ce produit n’est pas de la marijuana. Certains produits à base de CBD intègrent du THC, mais pour certaines personnes, ces types de produits fonctionnent mieux en raison de l’effet d’entourage. Les idées préconçues négatives associées à la médecine à base de marijuana peuvent être gênantes pour les personnes qui trouvent un soulagement grâce à ces traitements. Un point de départ utile pour cette conversation est de vous éduquer, vous et votre famille, sur les aspects historiques et scientifiques liés à l’utilisation du cannabis médicinal.

Previous post ​La luminothérapie pourrait-elle être la réponse à la dépression, et pas seulement à la dépression saisonnière ?
Next post Informations à connaître avant de se rendre à Madagascar